Traversée du roc des bœufs (14/05/2015)

Publié le 19 mai 2015 par Xav' W.

Après avoir (presque) raccroché les skis, voici venue la première sortie alpi de la saison, objectif : la traversée du roc des bœufs.

Le groupe est composé de huit Gumistes, à savoir  Xavier, Alex, Elena, Claire, Julian, Luc, Manue et la bleusaille ici présente (désigné d’office pour le compte-rendu, sont durs ces alpis … vous êtes prévenus !)

On commence la marche d’approche par la traversée d’un village sous les huées des locaux, peu avant la sortie nous croisons un guide de haute montagne poilu dénommé Bouboulle qui se décide de prendre en charge notre groupe de branquignols (doutant surement des compétences de notre initiateur …).

La marche se continue dré dans l’pentu, ça monte fort et le soleil commence à se montrer insistant, du coup p’tite pause … mais notre guide ne l’entend pas de cette oreille, pas plus de 30 secs d’arrêt, on est pas là pour acheter du terrain !

Passé la portion de forêt avec une progression difficile dans les arbres (décidément le Gumiste aime être proche du feuillu) on arrive au pied de la falaise.

Hop, tout le monde s’équipe, on s’encorde avec un partenaire de confiance et p’tite séance de révision « L’alpi pour les nuls » remplie de friends, coinceurs, lunules et autres techniques et matos.

L’ascension commence  sur un mode « aventure », à certains les joies de la pose de points d’assurage, avec un enchaînement de pas d’escalade, de bloc, et de rando acrobatique.

Les 4 cordées progressent sur l’arête passant  dans des trous minuscules dans la roche, dans les arbres (l’alpi c’est pour les p’tits !), traversant des vires et des fissures … au fait il est passé ou le guide poilu ?, mais pas le temps de trainer, la loco devant est lancé et ça enchaîne.

Le premier de cordée se fait de plus en plus hésitant quant  aux directions à prendre, à gauche, à droite, dans l’arbre, sous le rocher ? Jusqu’à … se retrouver … acculé dans la tranchée, non ce n’était pas par là !

On remonte donc les 500 3m de dénivelé, fallait en fait passer à droite de la gauche au dernier croisement, le guide poilu avait eu raison de se méfier …

Dans les environs de midi douze le groupe arrive en vue de la plateforme de ravitaillement devant des touristes étonnés de voir débarquer ces extraterrestres encordés et couverts de cordes et ferrailles en tout genre.

S’en suit un repas bienvenu avec dégustation de mets diverses, et même du chocolat en parfait état de solidification défiant les théories des anciens, le tout avec une vue imprenable sur le massif des bauges et le mont blanc.

Un taffie plus tard et nous voilà repartis  pour la descente dans le chemin de rando qui nous reconduira jusqu’aux voitures, au cours duquel nous avons le loisir d’assister à nombre de conférences fort intéressantes.

On peut à ce titre noter celle de l’éminent docteur C.Lombardi « L’art du bonbon à travers les âges », ainsi que nombres d’autres animés par de non moins illustres locuteurs, « Etude qualitative des refuges en fonction des pays », « Théorie complète du serrage des chaussures », « L’art de la procrastination », « Bilan qualitatif et tarifaire de la bière en Europe », bref tout le savoir nécessaire pour aboutir à un Gumiste sain de corps et d’esprit.

On retraverse le village de départ où l’on croise notre guide poilu dépité par le niveau du groupe, ça faisait bien au moins 5 heures qu’il avait bouclé la course, et sur 4 pattes !

Lors du trajet retour on profite de l’hospitalité Gumiste pour effectuer la traditionnelle  pause rehydratation de fin de rando, puis direction Annecy.

En conclusion, une superbe course pour découvrir l’alpi, des paysages magnifiques, un beau temps toute la journée, et on s’est bien marré … merci Xavier !

Ski-sanglier / alpi-foret, même combat !

Veni, vidi, vici !

Jasmin

Catégorie: Alpinisme

2 commentaires

  1. Super journée, super CR Jasmin !

  2. Bouboule est-il motivé pour rejoindre les encadrants alpi ?? Contre un bon “nonos”…
    Super CR

Laissez un commentaire

Qui fait le malin .... tombe dans le ravin !