CUVEE GRAVE Y CIME 2016

Publié le 1 juillet 2016 par Nicolas M.

Les 25 et 26 juin 2016, la 13e édition de la Grave Y Cimes a réuni 13 gumistes pour un magnifique week end de progression et révision de manipulation d’alpinisme. La FFME nous a invité à découvrir le large panel d’activité en haute montagne, parmi lesquelles courses d’arêtes, rando glacière, grimpe en grosse ou crampon, artif ou encore cascade de glace.
Nous voila donc, Elena, Marion, Gaby, Manue, Nat, Karine, Lyse, Johan, Jimmy, Daniel, Nico, et Thom, direction La Grave vendredi soir, plus ou moins tard, avec le bonheur d’un détour par le Galibier, pour cause de Tunnel du Chambon fermé. Heureusement, le temps est avec nous, les tentes sont rapidement montées, pour enfin faire couler les 1e bières.

20160624_214115

Le samedi, départ 8h30, AVEC LA CARTE D’INSCRIPTION, sous peine de CR… (Vous m’avez compris). On embarque tous dans les bennes d’un autre temps, pour monter sur le glacier de la Girose. A l’arrivé à la gare des Ruillans, SANS OUBLIER NOTRE PIOLET DANS LA BENNE (Vous avez compris Karine), les guides FFME nous prennent en charge pour 2 belles courses au choix : le Dôme de la Lauze, et le Pic de la Grave.
Après avoir refait notre encordement d’anneaux de bustes, parce qu’il y a autant de méthode que de guide, nous voila parti à remonter le glacier de la Girose, qui se raidi de plus en plus. Après le passage d’une rimé, nous atteignons le col de la Lauze. La suite est une belle course d’arrête jusqu’au sommet. Hormis une belle pierre qui a voulu croquer les pieds de Daniel et le genoux de Jimmy, tout s’est très bien passé. Vue magnifique, et soleil jouant à cache cache derrière les nuages.

DSC00386 DSC00382

 

 

 
A la descente, on s’arrête aux ateliers piolet traction, et mouflage où on révise les corps morts, mouflages simple, double, et on apprend aux guides marseillais l’existence du valdotain (Merci Xavier, tes cours du soir ont été fructueux).
De retour au camping, bières, frisbee et un lancé de boomerang foireux nous amène à un très bon resto de La Grave : Les Glaciers, où après avoir fait monté le suspens, la gérante nous laisse nous installer, et nous régale de “lasagnes” aux bœuf et petits légumes. La soirée se termine avec la visite du vieux village, surplombé par son église entourée de tombe fleurie.

DSC00400

Le lendemain, nous nous sommes concentrés sur les ateliers rochers, avec une courses d’arrêté, ralentie par un rêveur de Dru, qui risque de rêver encore longtemps. Ensuite, atelier escalade en grosse et en crampon (amateur de grincement de craie sur tableau noir, vous allez adorer).
Il est déjà midi, et l’altitude creuse : on pic-nique au soleil, en regardant Elena bouriner sur l’artif (alors on se moque un peu, forcément…). Mais quand arrive notre tour, on est pas beaucoup plus malin avec les échelles et les vaches courtes et longues.On termine la journée avec la pose de friends, qui impose de grimpé du 5 en grosse, ce qui fini de m’achever. Nico aura voulu faire le malin à proposer l’atelier “remonté sur corde fixe”, mais après 3 pas dans la neige lourde de mi journée, notre compte est bon, nous sommes rassasiés.

DSC00399

DSC00403

 

 

 

 

 

Un grand merci à la FFME pour ce super week-end, et surtout à Xavier (pour l’info et l’inscription super tôt qui nous a permis d’avoir une place pour les courses), Nico et Elena qui ont tout organisé.Si vous avez envie de découvrir ou réviser des manipulations d’alpi, ou juste passer un bon week-end en montagne, allez-y les yeux fermés l’année prochaine !!!

Thomas

 

DSC00380 DSC00393 IMG_2723 DSC00397

 

 

Catégorie: Alpinisme

Laissez un commentaire

En ski de rando, on se fait rarement une ampoule dans l'dos (Bert C)