La presque Brèche de Parozan – 01/07/2018

Publié le 4 juillet 2018 par Sylvain G.

En ce dimanche de canicule, un groupe de 7 (Karine, Anaïs, Sylvain, Valérie, Gaëlle, Adeline et moi-même) vaillants gumistes prend un peu d’altitude et va chercher la fraicheur dans le Beaufortin.

L’objectif est de faire une boucle débutant au Treicol (vue magnifique sur le lac de Roselend), de grimper au col du Bresson, puis de rallier le col du Grand Fond, et de poursuivre vers la brèche de Parozan. Et de là, si tout va bien on arrivera à boucler la boucle.

Les première difficultés commencent avant le parking puisque nous sommes contraints de suivre un troupeau de vaches montant aux estives, mais ca va, elles marchent d’un bon pas (et c’est quand même plus sympa que l’embouteillage du bord du lac d’Annecy que nous subiront en fin de journée). Puis nous nous garons au parking du Treicol,

Le chemin est très roulant au début et croise des petits torrents à de nombreuses reprises. Ces passages sont toujours un peu acrobatiques (surtout au réveil) mais ça passe sans souci pour tout le monde.

Nous grimpons d’un bon pas au col du Bresson. Les crêtes déchiquetées sont magnifiques sous cette lumière matinale. Val nous apprend qu’un des cailloux se nomme “la tête de Lion”. Ça ressemblerait tout aussi bien à une tête de poisson-chat ou à la tête de n’importe quel animal, mais il est bien représenté sur la carte IGN et sous un autre angle, la ressemblance est effectivement frappante.

Petite pause au col, puis nous rattaquons vers le Refuge de Presset et le lac du même nom. Nous y passons vers 12h30 et les randonneurs attablés nous donnent faim! Ce petit refuge est très chouette et est calé dans un cadre magnifique

La suite de la balade nous mène au col du Grand Fond et au début de la pente nous nous trouvons un petit coin sympa pour pic-niquer et siestouiller avec jolie vue sur la Pierra Menta.

La suite de la pente est occupé par un névé de belle taille. Arrivés au col, nous nous rendons compte que sur l’autre versant c’est encore pire : on aurait du prendre les skis! Qu’est ce qu’on fait on continue ou pas? La brèche de l’Alpaga de Parozan est là toute proche mais les pentes sont bien raides une chute ne serait pas bien venue. Nous décidons collectivement de jouer la sécurité et de rebrousser chemin et de transformer la boucle en une rando recto-verso.

Ça valait quand même le coup de grimper ici, il y a une chouette vue sur le Mont-Blanc.

La redescente se passe bien et nous permet d’avoir de beaux points de vue sur le lac de Roselend.

Après l’effort le réconfort à l’état pur, le traditionnel bistrot de fin de rando, nous optons pour un glacier à Beaufort dont j’ai oublié le nom (le bus givré??) mais dont nous voulons ici faire l’éloge et que nous recommandons à tout gumiste de passage dans le coin !

Pierre

Catégorie: Nos dernières sorties, Randonnée pédestre

5 commentaires

  1. Oui c’est bien le Bus givré. Une excellente adresse !

  2. La glace au sésame noir ! miam!

  3. la cinquième photo est vraiment super… ou alors vous aviez un drone ??? !!!

  4. Oui, Une envolée de Karine

  5. Je suis démasquée, oui c’est moi le drone !

Laissez un commentaire

Êtes-vous un humain ? Répondez à l\'équation ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

GUMS : Généreux Usagers de Mets et Spiritueux (Alessandre O.)