Parco Naturale Orsiera Rocciavre

Publié le 29 août 2020 par Nathalie F.

Il y a tout d’abord un projet de Daniel qui n’a pas pu se faire l’année dernière et qui tout bien préparé et ficelé a rassemblé cette année 8 Gumistes Hyper motivés par ce séjour dans le Piémont Italien! Cependant avec la crise du Covid 19 nous ne savions pas si nous pourrions partir…

J1

Mais si,  alors youpi, nous voilà parti! Il y aura ensuite un peu de route, le beau barrage du Mont Cenis qui nous servira de spot pour le pique nique.

Nous emprunterons une route pittoresque aux virages plutôt serrés que nous surnommerons « la route d’Edouard »  et un petit « oups » de Daniel «  »Ah oui c’est vrai qu’après ça devient une piste jusqu’au col »!!

Nous arriverons sans encombre au joli village d’Usseaux fait de pierre et bois, La Placette et le spritz! Ca y est je sens que l’histoire vous intéresse…

J2

Maintenant il faut entrer dans le vif du sujet, et oui marcher et se rendre de rifugio en rifugio! Notons qu’il y aura également l’Alpe di Togli « le refuge où on dort pas » … ou comment faire une baisse de moral à l’équipe qui vient de marcher plus de 20 km et +1500 m de dénivelé en passant par le Colle dell Orsiera 2595 m.

Et quand bien même le Rifugio Amprimo et ses bières artisanales auront vite ragaillardi la troupe dont certains iront jusqu’à nous faire une danse de l’arbre!

J3

Il y aura aussi des paysages magnifiques que le brouillard rendra parfois encore plus fantasmagoriques, comme celui du Lago Rosso 1975 m ou la belle montée au Colle del Villano 2506 m. Les marmottes fort timides gagneront vite leur terrier et les chamois toujours à distance nous nargueront gagnant les sommets en quelques enjambées. Les mélèzes nous guideront majestueusement jusqu’au rifugio Toesca et ses portes bâtons après 17.4 km et 1340 m de dénivelé.

Notons tout de même que la troupe est très bien nourri, et oui rappelez vous nous sommes en Italie, ce qui veut dire Aperitivo avec antipasti charcuterie fromage, primo piatto pâtes, secondo piatto viande et polente (oui oui vous avez bien lu) Dolce … quelques variantes avec soupe minestrone et plat de petits pois! Allez un petit digestivo et ça va bien se passer 😉

J4

Après les enchaînements de piatti il y aura les enchaînements de cols qu’Audrey maîtrisera mieux que ceux des piatti, avec pluie, grêle, soleil et brouillard, Pta Chiot 2137m, Colle delle Sabbione 2560m, Colle di Malanotte 2582 m, Colle dell Vallette 2401 m, Colle dell Robinet 2580 m. 1635 m de dénivelé 16.46 km,

Un tétra Lyre aura voulu recoiffer Malika! Et un bouquetin sera tranquillement venu se faire photographier pendant notre pique nique!

Nous serons heureux d’arriver au beau rifugio Balma avec l’accueille d’une famille souriante, enjouée et pleine d’attention! Certains serviront de repas à une flopée de moustiques enragés!

La douche sera la bienvenue et nous serons ravis d’être au chaud et à l’abri quand l’orage éclatera!!

J5

Rappelons que l’Italie est un pays pieux alors c’est avec beaucoup de respect et d’humilité que nous gagnerons la Cappella Madonna Degli Angeli 2679 m après avoir baigné pour certaine dans le lago Soprano 2211 m, n’est ce pas Hélène?

Un bouquetin nous attendra gentiment au col du Robinet 2638 m. Nous suivrons le sentier 366 qui se fraie un passage parmi les monticules de blocs avant de nous conduire au Lago Laus 2466 m, très bucolique.

Le rifugio Selleries nous accueillera en se cachant timidement dans le brouillard… Après l’apéro, quoi de mieux q’une ronronthérapie!!

J6

Pour ce dernier jour qui bouclera notre expédition et nous fera regagner Usseaux, l’équipe aura voté pour un parcours jalonné de montées et de descentes par le Colleto Del Juglard plutôt que direct, allez savoir pourquoi! Et je tire mon chapeau à Astrid qui malgré un pied fort douloureux aura serré les dents pour profité de ce dernier jour de marche.

Un arrêt pique nique a Pequerel 1700 m nous donnera l’occasion de nous poser et de buller. Comme des gamines Gaëlle et moi fairons des photos depuis le site du Big Bench! D’ailleurs avis aux amateurs, il existe la big bench community project, https://bigbenchcommunityproject.org/

La troupe se laissera séduire et quelques clichés supplémentaires feront de beaux souvenirs!

Merci à tous pour vos sourires, votre bonne humeur, votre endurance, votre capacité d’adaptation et votre courage 😉 ! Audrey, Astrid, Gaëlle (petit clin d’œil à cette amie qui m’aura soutenue avec douceur), Hélène, Malika, Edouard, Nathalie et Daniel

Dén + = 6145 m

Dén – = 6217 m

85.4 km parcourus

Catégorie: Randonnée pédestre

Laissez un commentaire

GUMS : Généreux Usagers de Mets et Spiritueux (Alessandre O)