W end canyon en Roya

Publié le 27 octobre 2015 par Damien O.

L’Association Française de Canyon a organisé ses journées d’automnes 2015 du 17 au 19 octobre dans le massif de la Roya, plus exactement à Breil sur roya dans les Alpes Maritimes.

Ces Journées d’Automne sont un espace de rencontres et d’échanges ouvert à tous les canyonistes, adhérents de l’AFC ou non adhérents.

 

Du coup pour ne rien rater, trois gumistes (Adeline, Marion, Damien) prennent la route à 1 h du matin le vendredi. La neige fait son apparition en passant le col de luz la croix hautes. Le w end s’annonce frisquet. Apres quelques heures de routes nous arrivons sur une aire d’autoroute situé juste au-dessus de Monaco. C’est le réveil pour une des deux miss, mais surtout pause-café et muffins en admirant un magnifique lever de soleil sur la méditerranée.

Apres quelques minutes de plaisirs gustatifs et visuels nous reprenons la route pour l’Italie, dans la ligure dans le village typique de Rochetta Nervina.

 

On retrouve le groupe de trois du club de Mur d’eau Genève, pour aller parcourir le Canyon de Barbaira. Un canyon transalpin incontournable, des séries de sauts plus ou moins hauts avec des vasques réceptrices aux eaux vertes et limpides. Un cadre enchanteur avec du soleil par intermittence. Un vrai régal.

On reprend la route en fin de journée pour se rendre au camp de base

 

Le lendemain (samedi), c’est le début des rencontres pour ceux arrivés dans la nuit puis nous partons pour l’un des plus beaux enchainements des alpes maritimes : Morghe-Maglia

 

On débute donc par le canyon de Morghé, un véritable enchainement de rappels dans les tubes de calcaires polis par l’érosion de l’eau. Cette partie encaissée, peu aquatique, comprend une magnifique cascade 30 m enchainé par une seconde de 60 m. au bout de 1h 30, le canyon se jettent dans le second canyon nommé la Maglia

Ce canyon se caractérise par une marche en rivière profonde entrecoupée de cascatelle avec saut toboggan et partie nagée dans une eau froide. Le passage de la grotte avec sculpture inimaginable est le point fort de ce canyon. A faire et refaire

Le retour au camp se fait en fin d’après-midi, c’est la préparation de l’apéro pour les 65 participants de l’événement. Repas au restaurant du village puis fin de soirée au bungalow avec animation musicale d’un participant accompagnée de bonnes boissons. On finit vers 2 h du mat bien fatigué.

 

Le dimanche, réveil au lever du jour. Petit déjeuner dans la fraicheur du matin et départ en canyon.

Le canyon choisi est Carleva . Une longue journée s’annonce.

On commence par 2 h30 de marche avec un bon dénivelé et un tempo assez actif. Dur apres la nuit passé. Arrivé au départ du canyon en sueur, il faut enfiler les combis froides et humides et on se lance pour 4 km de canyon. Canyon verdoyant avec quelques magnifiques cascades et toujours des vasques vertes splendides. Le froid et la fatigue se font sentir, un canyon a découvrir mais ce n’est pas sûr que nous y retournerons.

 

Lundi nous reprenons la route tranquillement pour finir dans l’appartement de Marion, histoire de perturbé guillaume en plein bricolage mais surtout se concocté un sublime plat (recette particulière pour personnes affamées…) pour finaliser encore un très bon w end

 

Vivement la suite

 

 

Ory damien

Catégorie: Nos dernières sorties, Canyon

Laissez un commentaire

Êtes-vous un humain ? Répondez à l\'équation ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

GUMS : Grands Utopistes Montagnards des Savoies (Freddy M.)