We du 23/24 février – Aiguilles d’Arves

Publié le 1 mars 2019 par Sylvain G.

Vendredi 22/02

Rendez vous est donné au polyèdre à 13h ce vendredi afin de pouvoir profiter du we ensoleillé qui s’annonce. Karine, Pierre, Guillaume, Jimmy, Nico et moi sommes de l’équipée.

Vérification d’usage avant le départ,. Tout le monde à bien son matos, les crampons sont finalement laissés dans les coffres. Celui de la Gumsaiyère est chargé avec l’équipement de nos 6 gumistes.

Arrivée au parking, on s’équipe. Et là BAMMM, sans crier gare ! et contrairement à certains ragots, me voilà à écoper du CR bien qu’encadrant de la sortie. Il faut dire que du DVA, je n’avais que les piles.

Du coup je laisse tout le monde sur le parking et file faire un saut au magasin de loc le plus proche qui heureusement pour moi ne se trouvait qu’à 10 minutes. Après avoir expliqué au loueur ce qu’était un DVA. (Un Arva quoi !) Je rejoins le groupe et nous partons pour 2 heures d’ascension tranquille à zieuter les pentes que nous pourrions tracer au cours du we.

Au refuge, un accueil chaleureux et une atmosphère intimiste avec seulement 15 randonneurs pour cette première nuitée. Nous attendons tranquillement le repas autour d’une bière artisanale en nous demandant comment on allait arriver à tester les 12 bières du refuge en un seul we.

Repas maison, digeo et planification du lendemain : ce sera Col des Aiguilles d’Arves et probablement un p’t bonus.

 

Samedi 23/02

Bon un oubli de DVA, surtout pour un encadrant ça valait bien 2 jours de CR.

L’avantage des départs depuis un refuge, c’est que même avec des conditions printanièreS, on est pas trop obligé de se speeder de bon matin. Du coup, 8h skis aux pieds, on attaque la remontée du vallon en direction du col. 1h plus tard, nous avons fait 150m de déniv et commençons l’ascension. A 10h ça commence à chauffer fort, pas d’air, on s’hydrate, grignote quelques graines et c’est reparti.

Pour moi ça botte sévère et Karine cale sous la chaleur.

Il fallait qu’expérience se fasse, le collant par 10°c au dessus de zéro, c’est vraiment de trop et cela aurait pu mériter les CR du lendemain. Elle nous attend sur un rocher, le temps de parcourir les derniers 100m et de profiter d’une superbe ambiance au pied des Aiguilles d’Arves.

Quelques photos, mais on ne traîne pas pour profiter de la neige de printemps et là la chaleur est vite oubliée, c’est un vrai régal.

Arrivée au pied du col à midi pile pour le casse croûte et une sieste au soleil.

Après concertation, décision est prise de repeauter pour quelques mètres afin de profiter d’un versant nord avec une poudre bien conservée. Quelques Youhou plus tard nous voilà de retour au refuge… Trop tard pour la bière au soleil. Un lever une ½ plus tôt et c’était bon !!

Le refuge est rempli et c’est avec 40 convives que l’on partage la salle.

Enthousiastes, nous vantons, la qualité de la neige et l’ambiance du col des Aiguilles d’Arves.

Du refuge, nous serons les seuls à partir sur l’aiguille de l’épaisseur le lendemain.

Sylvain

 

Dimanche 24/02

3e jour, 6h30. Cela fait toujours autant plaisir de se lever pour aller skier. Le soleil est au rendez-vous. Parfait.
De bon matin, il faut être stratégique pour ne pas être en retard. On est proche de 40 personnes pour un seul trône, l’heure de départ pourrait être compromise.
Petit déj toujours au top avec le fameux Saint-Genis maison. Il n’y a rien à redire, on est très bien servi dans ce refuge.
Départ 7h30 en direction de l’aiguille de l’Epaisseur (Plan A).
L’ascension se fait sous un soleil de plomb, qui mets à mal notre planning. Le temps passe vite, trop vite, et le plan B se dessine. Le nouvel objectif est désormais le col de l’Epaisseur, un peu moins haut,mais qui devrait permettre d’entamer une descente sur les coup de 11h (Préconisation des bulletins météo + BRA).
Le plan B sera également mis à mal, le chemin menant au col montrant de nombreux rochers affleurants. Cela ne nous empêchera pas d’entamer une première descente bien méritée. On repeaute et on se dirige vers le plan C, Pointe des Ratissières
Cette fois ci, on ne traine pas, il fait chaud, on redescend de suite. On trouve quelques passages avec une neige bien sympathique, mais qui reste globalement assez lourde (Les cuisses peuvent témoigner).
Petit repas près des chalets, rhum arrangé et chocolat pour agrémenter le tout avant de terminer la dernière partie de la descente au milieu des arbres.
Très belle journée encore une fois.
La tradition GUMS est respectée, avec une mousse bien méritée à Valloire, puis le retour vers Annecy.
Petit pincement au coeur quand même en regardant les alentours à Valloire, avec déjà des champs verts visibles…. Nous ne sommes qu’en février….
Seigneur météo, un peu d’or blanc en plus serait bienvenue!!

Merci au groupe pour ce week-end!

A bientôt.

Arvi.

Jimmy

PS. Pour ceux qui ce demande comment Jimmy à récupérer le CR à Karine, vous lui demanderez à l’occasion de vous parler de sa théorie sur les portes de placard !!

Catégorie: Nos dernières sorties, Ski de randonnée

Un commentaire

  1. Ski, sun and fun!

Laissez un commentaire

Êtes-vous un humain ? Répondez à l\'équation ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Le gras c'est la vie ! (Claire L.)